La préparation du sol

L’emplacement des rhododendrons peut faire la différence entre une plate-bande splendide et des arbustes qui vivotent. Il est également très important de retenir que les rhododendrons et autres plantes acidophiles ont des besoins spécifiques en matière de terreau. Mais rassurez-vous! Cela ne fait pas des rhododendrons des plantes capricieuses. Au contraire, les rhododendrons poussent aisément dans un sol adapté à leurs besoins et ce, pendant plusieurs dizaines d’années.

Le type de sol

Dans quel type de sol doit-on planter les rhododendrons? Ce facteur de réussite est malheureusement méconnu et explique à lui seul, une grande proportion des insuccès. Il est donc primordial de s’assurer que le terreau du site de plantation leur convient.

Pour croître et fleurir, les rhododendrons ont besoin d’un sol léger et drainant. Comme ils font partie de la grande famille des plantes acidophiles, le terreau doit absolument être acide soit avoir un pH acide se situant aux environs de 4,5 à 5,5. Choisissez bien vos sources d’information; le personnel de certaines pépinières peut, faute de formation appropriée, vous entraîner bien malgré lui sur une fausse piste de façon très convaincante!

Pour une nouvelle plate-bande

Si vous aménagez une nouvelle plate-bande, mettez les chances de votre côté en préparant le terreau avec soin. Pour ce faire, voici la fameuse recette du chef, celle que l’on utilise au Jardin botanique de Montréal. Elle convient parfaitement aux rhododendrons et autres plantes acidophiles.

Vous serez étonnés de la légèreté de ce mélange de plantation : ce sol très meuble se travaille comme un charme! Un mélange prêt-à-utiliser est également disponible dans les pépinières. Ce produit plus dispendieux que le terreau-maison peut constituer une alternative intéressante pour les propriétaires de petits jardins ou de jardins de ville.

Terreau pour plantes acidophiles

1 partie de loam sablonneux

1 partie de mousse de tourbe

1 partie de compost acide (vendu sous le nom de compost forestier)

Ajouter des aiguilles de pin que vous avez déjà à profusion sur votre terrain ou que votre voisin sera ravi de vous offrir gracieusement. Bien mélanger le tout. Vous obtiendrez alors un terreau très léger.

Lors de la plantation, saupoudrez une pincée de soufre* en poudre, en surface du terreau, autour de la tige principale et remuez la surface du sol délicatement avec vos doigts. La pluie fera le reste. Cela contribuera à l’acidification du sol à moyen terme.

Le soufre

*Le soufre étant un produit toxique, manipulez-le avec précaution. Portez des gants et entreposez-le dans un contenant fermé, bien identifié et hors de la portée des enfants. Le soufre sous forme de lentilles se dégrade plus lentement; il est efficace pour acidifier le terreau mais agira seulement après quelques années suivant l’utilisation.

Amender le terreau

Il est possible que le terreau de votre jardin convienne d’emblée à la culture des rhododendrons ou qu’il faille l’amender en partie seulement. Dans ce dernier cas, le principe consiste à identifier les éléments que votre sol fournit déjà à partir de la recette ci-dessus et de les mélanger avec les autres ingrédients manquants.

  • Par exemple, un sol de sous-bois léger, riche en matières organiques et contenant des aiguilles de pin, est naturellement adapté à la culture des rhododendrons et ne nécessite pas d’amendement.
  • À un sol sablonneux et non acide, il faudra ajouter du compost acide, de la mousse de tourbe, des aiguilles de pin et du soufre.
  • À une terre meuble et non acide, il faudra ajouter du loam sablonneux, du compost acide, de la mousse de tourbe, des aiguilles de pin et du soufre.

Pour un sol argileux

D’autre part, si votre terrain est naturellement argileux, il est essentiel de réaménager votre plate-bande et de remplacer ce sol lourd et qui retient l’eau par le terreau recommandé.En effet, les sols argileux que l’on retrouve dans certaines régions du Québec, à Montréal et ses environs, entre autres, ne sont pas adaptés à la culture des rhododendrons.

Si vous êtes dans cette situation, voici comment procéder: retirez le sol argileux jusqu’à une profondeur de 60 cm et y déposer le mélange de terreau recommandé ci-dessus en surélevant la plate-bande d’au moins 20 cm, afin de maximiser le drainage.

Si le sol est vraiment très compact, l’installation d’un drain agricole peut être nécessaire. Il est avantageux de faire ces travaux dès la plantation plutôt que de devoir le faire lorsque les problèmes de culture surgissent.

Une fois que vous avez sous la main le terreau approprié et que l’emplacement a été bien choisi, vous pouvez procéder à la plantation. Afin de vous faciliter la tâche, nous vous suggérons des trucs fort simples.

Voici les autres articles de la série Rhododendron 101:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Print
  • PDF
  • email
  • del.icio.us
  • Wikio FR
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
Colette Beauregard

Elle est tombée en amour avec les rhododendrons et les cultive avec bonheur. Son jardin se compose de sujets rares et méconnus. Elle s'est impliquée dans le projet de fondation de la Société des rhododendrons du Québec dont elle a été la présidente de 2003 à 2011.

Commentaires

*