L’emplacement idéal

Le choix du site de plantation a une très grande importance parmi les soins de culture. Prenez le temps d’observer l’aménagement de votre terrain en termes d’orientation (Est, Ouest..), de vent, de brise-vent, d’arbres, de haies, de clôtures, de soleil, d’ombre, d’accumulation de neige ou d’eau, de drainage, de dénivellation, de proximité d’arbres, de proximité de la maison, etc.

Ces particularités de votre environnement vous permettront d’identifier les meilleurs endroits pour aménager vos plates-bandes de plantes acidophiles. Plutôt que de décider sur un coup de tête, donnez un bon coup de pouce à vos rhododendrons en respectant les conseils suivants.

Site semi-ombragé

Bien que chaque cultivar ait des caractéristiques spécifiques en matière de besoins de lumière, retenez qu’un site semi-ombragé à ensoleillé convient généralement à la plupart des rhododendrons. Pour être plus précis, disons que les rhododendrons à grandes feuilles persistantes sont plus adaptés à un site ombragé alors que les rhododendrons à petites feuilles tolèrent davantage de soleil.

Évitez de choisir un emplacement où les rhododendrons seraient exposés aux rayons ardents du soleil de midi, surtout durant l’hiver. Dans ce cas, les feuilles des rhododendrons à feuilles persistantes, en particulier, ont tendance à brûler (roussissement) et à se déshydrater puisque l’eau du sol gelé n’est pas disponible pour les plants.

La neige un bon isolant

La neige est, de loin, le meilleur isolant qui soit pour les rhododendrons durant les grands froids, même si son poids entraîne occasionnellement le bris de branches. Un coin du jardin où la neige s’accumule naturellement est donc un atout.

À l’abri du vent

Il est recommandé de planter les rhododendrons à l’abri du vent. En effet, le vent déshydrate les rhododendrons, en particulier le vent d’Ouest en hiver. Les bourgeons des rhododendrons à grandes feuilles, en particulier, sont très sensibles au froid durant la période hivernale. Voilà pourquoi, vous devez éviter d’installer les rhododendrons dans un corridor de vent.

Cependant, il est possible que des brise-vent naturels (arbres, haies, écran de conifères, etc.) ou autres (protections hivernales, clôture ajourée laissant filtrer l’air), judicieusement placés, les protègent suffisamment, surtout si le couvert de neige est haut à cet endroit.

Le besoin d’eau

Comme vous le savez sans doute, les rhododendrons adorent l’eau. Tenez compte de la proximité d’arbres dont les racines se déploient en surface (érables, hêtres, frênes etc.) car ils pompent l’eau, faisant ainsi compétition aux rhododendrons.

De même, si les rhododendrons sont plantés près de la maison, sous une corniche, il est possible qu’ils soient privés d’eau de pluie. D’autre part, comme les rhododendrons ont besoin d’un sol bien drainé, les planter sous la gouttière n’est pas recommandé.

La chaleur

Si vous plantez vos rhododendrons près d’un mur de pierre, de brique ou d’un matériau réfléchissant, vos arbustes souffriront de surchauffe.

En prenant soin de réfléchir au meilleur site pour la plantation de vos rhododendrons, vous allez sauver beaucoup d’énergie et un temps précieux. Par la suite, vous devrez vous assurer de leur fournir le type de sol approprié.

Voici les autres articles de la série Rhododendron 101:

  • Facebook
  • Twitter
  • RSS
  • Print
  • PDF
  • email
  • del.icio.us
  • Wikio FR
  • viadeo FR
  • Google Bookmarks
  • MisterWong
Colette Beauregard

Elle est tombée en amour avec les rhododendrons et les cultive avec bonheur. Son jardin se compose de sujets rares et méconnus. Elle s'est impliquée dans le projet de fondation de la Société des rhododendrons du Québec dont elle a été la présidente de 2003 à 2011.

Commentaires

*